Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 12:25

Depuis le quinquennat, le Chef de l’Etat peut décider sa ligne politique contre l’opinion citoyenne, même lorsqu’elle se manifeste majoritairement dans une succession de scrutins intermédiaires qui, aux municipales, aux européennes, aux sénatoriales, aux départementales écartent peu à peu les membres de son propre parti des postes de responsabilités.

C’est en France grâce à une forme de démocratie qui se veut « Gouvernement du Peuple par le Peuple », que le Président peut imposer sa politique sans tenir compte de l’avis populaire. C’est cela qui lui avait permis de dire que quelques soient les résultats du scrutin il ne changerait ni de ligne ni de Premier Ministre.

Tenant sa légitimité de la Constitution plutôt que de la Démocratie (au sens de la prise en compte de la volonté populaire) c’est au nom du bien public que le Président impose sa volonté. Le Président de l’Assemblée Nationale* soutient d’ailleurs que, pour bien gouverner, il ne faut surtout pas demander leur avis aux gens.

Néanmoins, ni le Premier Ministre ni les élus de Gauche ne peuvent se permettre un nouvel échec aux Régionales. Le premier y joue sa place et les seconds y verraient le spectre d’un revers aux législatives.

Alors que François Hollande a encore vingt-cinq mois pour voir venir, Manuel Valls n’en a plus que huit pour démontrer, par des résultats, qu’il a eu raison de suivre fidèlement les orientations Elyséennes.

Loin des promesses du Candidat Hollande, les français se contenterait aisément, en termes de chômage, de croissance et de dette de résultats revenus à la case départ de début 2012.

« Si on demandait leur avis aux gens, ils seraient pour la peine de mort et sur l’immigration…Vous imaginez ! » (Claude Bartolone)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens