Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 08:36

Quand Bruxelles finance la gabegie Grecque, qui lui a déjà couté beaucoup, mais tient Paris, qui ne lui doit rien, sous la menace constante de sanctions, l’Homme de la rue se demande pourquoi la Commission fait deux poids deux mesures.

Quand, sur la simple injonction de Pierre Moscovici, Michel Sapin dit qu’il trouvera sans problème des milliards d’économies supplémentaires, l’Homme de la rue se fait du souci pour ses impôts.

Quand l’impôt sur le bénéfice des sociétés est de 33% en France et de 1.85 au Luxembourg, l’Homme de la rue se demande de quel côté de la barrière se situe Jean-Claude Junker patron de la Commission…

Alors l’Homme de la rue, même celui qui est, par principe pro européen, se demande s’il ne va pas voter pour le FN.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens