Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 15:32

En tant que vice-Présidente du parti, Nathalie Kosciusko-Morizet est, avec Nicolas Sarkozy, coresponsable de l’échec de l’UMP dans le Doubs.

Face à ce revers elle assume sa préférence pour le PS en disant : «Quand je suis face au pire des choix, j'évite le choix du pire!».

Je ne juge pas l’attitude qui consiste, après avoir perdu, de tenter d’éviter le pire, mais l’histoire a souvent sévèrement jugé ceux qui ont pris ce genre de parti. Je constate seulement que, grâce à cette position l’UMP, machine à perdre, se transforme en machine à faire gagner le PS. Je suppose aussi que, désormais, les tenants de ce raisonnement devront appuyer le PS chaque fois que leur parti sera perdant.

Tout en précisant qu’il n’y va qu’avec « un gilet pare-balle et son casque à boulon », Monsieur Juppé reste confiant dans l’avenir de l’UMP… Tout en mettant sur pied un sien rassemblement. Prudence oblige !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens