Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2015 1 09 /02 /février /2015 10:19

D'Alain Juppé à Nathalie Kosciusko-Morizet en passant par Gérard Larcher et François Bayrou, le socialiste Fréderic Barbier a pris soin de saluer toutes les voix de droite qui ont soutenu sa candidature dans le Doubs. Cette victoire affirmée par eux comme celle « des Forces Républicaines » rejette, ipso-facto, les français (le sont-ils encore ?) qui ne lui appartiennent pas.

Bien que je salue l’altruisme du « meilleur d’entre eux » qui, après la défaite de son propre parti, a fait en sorte de faire gagner son adversaire, je ne puis m’empêcher de penser que son attitude ressemble à celle d’un homme qui épouserait une femme non pas pour ses qualités, son charme et son intelligence, mais parce qu’il la trouve préférable à la gaupe qui le guette au coin de la rue. Je préfère, pour ma part, épouser par amour que par rejet.

Comme pour Syriza, le FN ne monte que par l’échec de « l’UMPS » qui alterne au gouvernement de la France depuis des décennies. Comme pour Syriza une fois au pouvoir le FN aurait le choix entre manger son chapeau ou plonger le pays dans un chaos économique et social.

En vérité ce qui, dans le FN, préoccupe le plus nos édiles (du Maire au Sénateur en passant par le Député) c’est de voir que d’autres pourraient disputer leurs fauteuils.

J’ai vu hier, un ancien Premier Ministre, très honorable Sénateur, bredouiller devant les attaques d’une jeune femme socialiste ardente au combat mais dont l’argumentation veillotte et rabâchée n’a d’autre intérêt que de faire pleurer les poules.

L'«UMPS » est en fin de race, je vous le dis !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens