Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2014 7 21 /12 /décembre /2014 08:22

D’Eric Zemmour, Manuel Valls a dit qu’il ne « méritait » pas d’être lu…Il était donc de bonne logique qu’il ne « méritât » point d’être entendu.

Faut-il pour autant se plier à n’entendre que ce qui se « mérite » de l’être ?

« Penser c'est dire non » disait Alain… « Remarquez que le signe du oui est d'un homme qui s'endort […..] C'est à elle-même que la pensée dit non. Elle rompt l'heureux acquiescement. [….] Ce qui fait que le monde me trompe par ses perspectives, ses brouillards, ses chocs détournés, c'est que je consens, c'est que je ne cherche pas autre chose. [….] Réfléchir, c'est nier que l'on croit. Qui croit ne sait même plus ce qu'il croit. Qui se contente de sa pensée ne pense plus rien »

Si celui qui se contente de sa pensée ne pense plus rien, que dire de ceux qui se contentent de la pensée des autres, dûment normalisée dans un concept bienséant auquel on ne peut déroger sous peine d’opprobre, de censure ou de tribunaux. « L'esprit doit passer par l'acceptation et le refus pour accéder à l'adhésion » Mais comment accepter ou refuser ce que dit celui que l’on ne peut plus entendre ?

Par notre acceptation à « l’heureux acquiescement » nous, esclaves, signons l’aveu de notre propre déchéance.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens