Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 15:56

Dans 30 mois François Hollande et Manuel Valls auront battu le record quinquennal de résistance à la détestation populaire. Ils l’auront fait dans le cadre des institutions de la République, malgré les pressions et les drames internes, mais aussi contre les dictats de Bruxelles auxquels ils auront fait semblant d’adhérer pour mieux les contourner.

Pour ce faire, l’exécutif a su utiliser toute la force légitime que donne, au Pouvoir, la Constitution de la Cinquième République : Lois, Parlement, Justice et jusqu’à la puissance de feu dont disposent les forces de l’ordre républicain.

Cette dure conception des règles de la Constitution, qui prive pendant cinq ans le Peuple du droit à s’exprimer par le vote, n’en est pas moins conforme aux statuts dûment voulus, en son temps, par les électeurs eux-mêmes lesquels gardent le droit à l’expression verbale ou écrite ( pourvu qu’elle soit « responsable » ) ainsi que celui de manifester dans l’ordre et la mesure sous accord préalable des autorités.

Trente mois se sont déjà écoulés sans que cette férule légale ne soulève un désordre majeur et il semble qu’une sorte de résignation ait fait place à la rébellion, au moins de principe, du début du quinquennat.

Maintenant que les français se sont habitués à se serrer la ceinture sans le moindre effet positif sur le chômage, les déficits et la dette il n’y a pas de raisons que François Hollande et Manuel Valls, au nom du respect que tout citoyen doit à la République (credo dit et redit par le Premier Ministre) ne puissent, de la même manière, tenir trente mois de plus…

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » disait (JFK)

C’est un risque qui ne semble pas inquiéter Manuel Valls.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens