Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 14:37

Si notre dette dépasse le PIB, si le chômage augmente, si le déficit se creuse, si la croissance est faible, « C'est la faute à Sarko ».

Manuel Valls se dit impatient de reprendre l'antienne qui a valu la victoire à son camp. Au contraire de Jean-Yves le Drian, qui fait son travail dans la discrétion, Manuel Valls est plus à l'aise dans l'affichage médiatique et la Com. Ce sera pour lui l'occasion rêvée de retrouver un terrain qu'il affectionne mais, mine de rien, c'est un énorme boulot peu compatible avec celui de Premier Ministre auquel il ne consacre peut-être pas déjà assez de temps.

Manuel Valls est parfait dans ce rôle de bretteur, tâche essentielle pour faire remonter la cote de François Hollande. N’empêche qu'il lui reste aussi à s'occuper des problèmes de la France et comme dit le proverbe on ne peut pas être, à la fois, au four et au moulin.

Bernard Cazeneuve, efficace et posé , semble fait pour ça. « The right man in the right place » disent les Anglais.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens