Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 08:46

A la faveur d'une embellie mondiale de l'économie et de possibilités d'argent facile et pas cher, François Hollande a inscrit son quinquennat sous le signe des réformes qui, selon ses idées, sont de nature à inscrire le Pays dans le «mieux être» et l'engager dans la modernité. Réformes de la Société vers des ordres de pensées plus novatrices et lutte contre la sclérose des consciences et des religions.

Réformes idéologiques et matérielles tous azimuts ( Éducation, retraites, chômage, territoires, immobilier, transports, justice, entreprises, énergies, ...etc...)

Forts de leur volonté d'aller de l'avant le Président et son Gouvernement font fi des réticences populaires, aussi bien celles exprimées par les deux dernières élections que celles des sondages et vont jusqu'à négliger la contestation qui se fait jour au sein même de leur Parti.

Pour ce faire le Président Hollande s'est doté d'un Premier Ministre dit de combat afin de soutenir les réformes et les faire graver dans le marbre de la loi. Il reste dix huit mois (en plus des deux ans déjà écoulés) à Manuel Valls pour convaincre une majorité d'électeurs que ces réformes mettront la France sur la voie de félicités qui, pour le moment, se font attendre.

Fin 2015 il est peu probable que l'on récolte déjà les fruits de cette immense mise en culture. Alors le Peuple aura à choisir entre la persévérance dans l'effort pour des avantages à venir et les trivialités immédiates propres à trouver du travail, de la sécurité et du pouvoir d'achat.

Quoiqu'il en soit je suis persuadé que, cette fois, les électeurs auront le dernier mot. Manuel Valls sera jugé sur sa capacité à obtenir des résultats plutôt que sur celle à faire passer des lois et des principes. Le compte à rebours a commencé...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens