Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 13:15

Premier atout: L'As de pique. En propulsant Martin Schulz à la Présidence de la Commission Européenne Les socialistes espèrent avoir un allié de poids pour assouplir la politique monétaire de la zone euro et contrebalancer l'influence d'Angela Merkel.

Deuxième atout: Le Roi de trèfle. François Hollande compte sur la fiabilité de la courbe de Juglar pour que le bénéfice du «renversement» économique qu'il annonce (Crise-récession__Reprise-expansion) se produise dès 2016 avant sa réélection.

Troisième atout: Les Valets de carreau. Derrière les divergences de façade, propres à servir les intérêts de chacun, se cache, sur le fond, un profond consensus entre les Sociaux Démocrates, le Centre et l'Ump. François Hollande, Alain Juppé et François Bayrou partagent les mêmes points de vues, notamment sur l’Europe. Ils ont aussi en commun une conception moderne de la Démocratie: Plus moyen que finalité.

Quatrième atout: La Reine de cœur. Ségolène Royal grâce à son expérience est au faite de sa maturité politique. De par sa popularité elle est en mesure de faire le poids qui manquerait à François Hollande pour faire jeu égal avec Manuel Valls.

Encore faudra-t-il que Martin Schulz soit élu, qu'il joue la carte de la France, que la courbe de Juglar se révèle exacte plus d'un siècle après et que Ségolène Royal n'ait pas, elle aussi, l'ambition d'être la première femme Présidente de la Cinquième République.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens