Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 16:51

Le jour même où, après des mois d’efforts, Jean-François Copé voulait, solennellement, mettre en avant l’image d’un UMP rassemblé, on voit sur une vidéo François Fillon lui tourner ostensiblement le dos devant l’aréopage de ceux dont il est censé être le Président.

Je sais bien qu’un homme politique se doit d’avoir le cuir dur et de ne point céder à des impulsions épidermiques. Une telle grossièreté de la part de François Fillon pourrait donc passer par pertes et profits si elle n’était le signe évident de graves dissensions, source d’échecs à venir.

En effet, il suffit que le PS maintienne à peu près ses positions aux Municipales pour que cela se transforme en succès. Or on voit bien les difficultés de NKM à Paris et il n’est pas sûr qu’à Marseille Jean-Claude Gaudin puisse être réélu.

Jean-François Copé devrait tenir compte de deux faits patents : 

L’UMP a besoin du rassemblement de toutes ses forces unies derrières un Président incontesté. 

Il n’est pas ce Président incontesté…Il a contre lui François Fillon et tous ses affidés dont bon nombre d’anciens Ministres et de ténors de l’opposition.

Plutôt que de faire, une fois de plus, comme si de rien n’était, Jean-François Copé, pour le bien de son Parti et le sien propre, devrait remettre sa démission ou, du moins, reposer aux ténors du Parti la question de confiance.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens