Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 10:46

Pour ma part j’ai du mal à croire que l’incroyable bêtise qui illustre si tristement l’interpellation de Léonarda ne soit que le fruit du hasard.

  1. Comment a-t-on pu procéder à l’expulsion de la famille Dibrani, par bribes, en omettant un des enfants?
  2. Comment l’Agent de la police de l’air et des frontières, qui a insisté pour faire arrêter le bus, pouvait-il ignorer que l’interpellation d’un enfant en cours de classe poserait un problème, si ce n’est juridique, du moins moral ?

Tout cela est troublant, mais, quoiqu’il en soit, voici encore une preuve de la déficience de nos administrations et de notre justice qui mettent plus de quatre ans pour procéder à des reconductions d’illégaux aux frontières juste à la veille de leurs droits aux papiers et juste au moment où la réalité de l’intégration est, en principe, la plus évidente.

Dans un temps où le Gouvernement socialiste n’en finit pas de promettre, sans effet, des réussites que le Chef de l’Etat appelle de ses vœux jusque depuis Johannesburg : «La politique qui est menée depuis maintenant 16 mois a demandé des efforts et aujourd'hui les Français sont en droit de demander, même d'exiger, qu'il y ait des traductions de ce qu'ils ont consenti durant ces derniers mois »

Dans un temps où le Premier Ministre est boudé par l’opinion publique, Manuel Valls jouit d’un score à faire pâlir un potentat. L’honnêteté, l’honneur de Jean-Marc Ayrault ne saurait être mis en cause de même que celui des autres Ministres, mais il arrive que les évènements prennent d’eux-mêmes le relais. L’opposition entre le «dura lex sed lex» martelé par Manuel Valls et les visions humanistes de nombreuses Eminences de Gauche atteint maintenant un degré d’antagonisme qui frise l’insupportable au sein d’un même gouvernement.

Faudra-t-il remanier avant ou après les municipales ? François Hollande tentera-t-il le non-retour ? La question est posée… Pierre Moscovici a compris, Vincent Peillon se tâte….

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens