Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 10:18

Passons sur le côté irrationnel du Premier Ministre qui, au nom du Front Républicain, pourfend le parti dont il a besoin pour mener à bien son combat contre le FN.

Venons en plutôt à la déclaration du Président de la République. Reprenant la formule qui a fait mouche pendant sa campagne « Le changement c’est maintenant », il dit en substance : « Les résultats c’est maintenant »…Est-ce à dire que, comme son Ministre des Finances, il estime que la France a gagné sa bataille économique et qu’elle est en passe de gagner celle du chômage ? Faut-il, au contraire, comprendre cela comme un sévère avertissement lancé au Gouvernement ? Doit-on l’entendre comme une sorte d’ultimatum précurseur d’un possible remaniement ? I don’t know…

Quoiqu’il en soit le fait que François Hollande donne la réussite économique comme meilleur moyen de combattre le FN a piqué au vif le Président de l’Assemblée Nationale qui l’a aussitôt contredit en mettant en avant le «vivre ensemble» comme première nécessité. Si la synergie entre les résultats économiques et le vivre ensemble ne gâtent rien, force est d’admettre que sans bonne économie il n’y a pas de bon «vivre ensemble»

Le moment est-il bien choisi pour ouvrir des débats idéologiques ? Nier le communautarisme ne l’empêche pas d’exister. Le FN est lui-même une forme de communautarisme qui fait son lit du combat d’autres communautarismes pour le moment minoritaires mais qui progressent fatalement. Mais outre ce fait, M. Bartolone, et c’est là où je voulais en venir, ne retiens pas les bons exemples. « Regardez l’Autriche nous dit-il, trente% d’extrême droite et quatre% de chômeurs» S’il veut dire par là que l’extrême droite est pire que le chômage, on le comprend. Heureusement que le FN ne l’entend pas, car il pourrait dire à nos chômeurs «Regardez l’Autriche trente% d’extrême droite et seulement quatre% de chômeurs ».

Ce n’est pas la première fois que Le Président de l’Assemblée exprime son désaccord avec le Chef de l’Etat. Peut-être a-t-il raison dans le sens où il a le droit d’exister. Mais, selon moi, il a tort sur le plan de l’intérêt général : D’abord parce que le temps est au rassemblement plutôt qu’à la division, ensuite parce que son argumentation est boiteuse et enfin parce que c’est l’imprécarité et le chômage qui font le lit du FN. François Hollande a raison de vouloir le traiter en priorité, mais il a tort de ne pas appuyer sa raison sur des faits : Oui ! M. Ayrault, les résultats c’est maintenant.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens